C’est la rentrée !

Nous voici en septembre : la reprise du travail pour les vacanciers, de l’école pour les enfants mais surtout le début d’une nouvelle saison sportive. Au PUC Hors Stade, la nouvelle saison démarre alors que l’ancienne ne s’est jamais vraiment arrêtée : pas de pause pendant 2 mois mais un peu moins de monde aux entraînements.

La rentrée pour moi c’est : - Des nouveaux au club - Le retour de vacances des copains - Le début du club de triathlon - Le premier cours de yoga

Sauf que pour bien se mettre dans l’ambiance, avec les copains on a commencé par un deuxième triathlon M puis un stage de trail de 3 jours en prévision de la Saintélyon. C’est parfait pour se dégourdir les jambes !

Le triathlon M s’est déroulé à Chantilly, dans le parc (et surtout le bassin) du château. Le cadre est réellement magnifique. Ce deuxième triathlon s’est fait sans pression, en mode reprise et fun entre copains. J’ai retrouvé mes acolytes du triathlon de Paris : Elise et Sam. Peu de chose à raconter sur cette course, ça s’est bien passé, mise à part le début de la natation, comme d’habitude ... je mets bien 400m avant d’arriver à être à l’aise dans de l’eau noire. On ne voyait vraiment rien, c’est très perturbant quand on a l’habitude de nager en piscine. J’ai réussi à faire un balbutiement de crawl, mais sans parvenir à voir où j’allais .. j’ai fait quelques zigzags ! Le vélo, 47 km sur un parcours pas tellement plat, c’était parfait, un bon rythme (31 km/h). La course à pied, 10km en 50 minutes, ça va, rien de fou à dire, pas de craquage, pas d’état de grâce non plus.

Niveau résultat, ça donne ceci :

Pelican

On ne peut pas vraiment comparer avec les temps du triathlon de Paris : pas la même natation (ligne droite contre boucle) pas la même distance de vélo (40km contre 47km) et droit au drafting parcours de cap sur bitume...

C’est une bonne chose, ça évite de vouloir absolument améliorer les temps !

Le stage de trail c’est déroulé pas loin de Saint Etienne, 3 jours à ne faire que trois choses: - Courir - Repos - Manger

On a même repéré le départ de la Saintélyon, l’objectif de fin 2016. Il s’agit donc d’une large avenue, à côté de la mosquée, rien de fou ! Par contre, je ne connaissais pas du tout la région, c’est très beau : des collines à perte de vue, rien de plat ! Le terrain de jeu idéal pour un apprenti traileur comme moi. Au rang des satisfactions personnelles : après la semaine aux Contamines, je descends beaucoup mieux, je ne me pose plus de question, je fonce et on voit ce que ça donne. Le cardio n’apprécie pas tellement l’exercice mais c’est grisant, la chute n’est pas passé loin … Les montées de plusieurs kilomètres me remettent bien à ma place, les cuisses brûlent rapidement, même la marche fait mal. Les gros trails en montagne ne sont pas encore pour demain !

La saison 2016/2017 s’annonce palpitante, de belles aventures sont au programme, de la course à pied, du ski, du vélo, … et les copains !

J’ai même essayé le yoga, mais c’est une autre histoire ;)

Les copains

Suivez moi !